Vous êtes ici : Accueil > Non classé > McAfee se lance à la chasse du téléchargement illégal

McAfee se lance à la chasse du téléchargement illégal

McAfee se lance à la chasse du téléchargement illégal L’éditeur de logiciels de sécurité McAfee vient d’obtenir un brevet autour d’une technologie conçue pour détecter et intercepter la connexion de l’internaute vers du contenu illégal. Dans le cas où celui-ci s’aventure encore à visiter ces sites de téléchargement illégal, un message de mise en garde lui est adressé ainsi que des alternatives licites où il pourrait trouver les contenus dont il a besoin. Le magazine Numerama était le premier à repérer ce brevet technologique intitulé : « Détecter et empêcher la consommation illégale d’un contenu sur Internet », notamment ceux qui violent les droits d’auteur. Le procédé est adjoint au logiciel SiteAdvisor de McAfee pour le navigateur.

D’une manière plus explicite, ce brevet ajoute de nouvelles possibilités à SiteAdvisor. Il permet d’analyser les sites Web renvoyés à la suite d’une recherche, par exemple ; dans l’optique de fournir des informations sur leur dangerosité potentielle. L’intervention de l’outil se passe avant même que l’internaute ne clique sur un lien. Le brevet utilise un système basé sur une liste noire pour autoriser ou bloquer l’accès à une URL. Éventuellement, l’internaute recevra une proposition d’alternatives pour lancer un téléchargement ou consommer des contenus dématérialisés en tout genre, en toute légalité. Il se pourrait encore que certains sites ne soient pas bloqués, mais un message d’avertissement s’affiche pour dissuader l’internaute d’y télécharger illégalement des contenus.

McAfee détient là, une mesure de riposte intelligible dont Hadopi pourrait s’inspirer. En effet, on remarquera le côté pédagogique de la technologie de chasse au téléchargement illégal adopté par l’éditeur américain. Selon McAfee, l’internaute n’a pas forcément l’intention de recourir au téléchargement illégal, mais par inadvertance ou ignorance, il se trouve confronté à un mauvais choix. Un angle de vue souvent écarté des institutions de protection de droits d’auteurs et de la propriété intellectuelle. Dans un futur proche, il est possible d’imaginer que Hadopi recommande le logiciel SiteAdvisor aux internautes pour éviter une accusation de négligence caractérisée, source de polémique.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article McAfee se lance à la chasse du téléchargement illégal

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.